COQUIN Jules, Juste, Louis

Né le 1er juillet 1851 à Paris ; compositeur typographe ; communard.

Demeurant au 88, rue Saint-Victor (Ve arr.), célibataire, Coquin était compositeur typographe. Simple garde pendant le 1er Siège à la 2e compagnie de marche du 160e bataillon par engagement volontaire, il continua son service sous la Commune de Paris ; le 3 avril 1871, il était à la sortie du Mont-Valérien et fut nommé sergent-fourrier peu après ; vers le 20 avril, il alla au fort de Vanves ; il fut fait prisonnier dans la nuit du 28 au 29 avril, à la ferme Bonamy.
Il fut incarcéré à Rochefort et le 10e conseil de guerre le condamna à deux ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques : peine commuée, le 3 août 1872, en un an de prison avec dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55980, notice COQUIN Jules, Juste, Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 février 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/747. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément