COTARD Louis Adolphe

Par Gauthier Langlois

Né le 16 février 1834 à Crécy-Couvé (Eure-et-Loir), mort après 1894 ; fileur ; communard.

Il était fils de Jean, Louis, Napoléon Cotard (1808-1840) charretier, et Antoinette Laumonnier (1815-1865). Il avait épousé Clémentine Victoire Julie Coisplet, le 20 juin 1857 à Aunay-sous-Crécy (Eure-et-Loir).

Fileur à Paris 16, rue du Colonel Oudot (XIIe arr.). Arrêté suite à la répression contre les communards, il fut détenu à Brest où il bénéficia d’un non-lieu et fut libéré le 16 février 1872. Il était de retour à Paris avant le 23 septembre 1873, à la naissance de sa fille Anna Aline. Il s’installa ensuite, avant 1883, comme ouvrier fondeur à Saulnières (Eure-et-Loir).

À ne pas confondre avec Auguste Cottard et Cottard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56086, notice COTARD Louis Adolphe par Gauthier Langlois, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 octobre 2022.

Par Gauthier Langlois

Sources : Jean-Claude Farcy, « Cotard – Louis Adolphe », La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880), LIR3S - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 26 septembre 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément