COTARD

Socialiste en exil en Grande-Bretagne

Il appartint à la Société des républicains-socialistes réfugiés à Jersey, fondée en juin 1872 par Eugène Alavoine. Peut-être s’agit-il de Louis Adolphe Cotard, né le 16 février 1834 à Crécy-Couvé (Eure-et-Loir), fileur à Paris 16, rue du Colonel Oudot (XIIe arr.). Arrêté suite à la répression contre les communards, il fut détenu à Brest où il bénéficia d’un non-lieu et fut libéré le 16 février 1872.
Peut-être y a-t-il identité avec Cottard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56086, notice COTARD, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 janvier 2021.

Sources : Jean-Claude Farcy, « Cotard – Louis Adolphe », La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880), LIR3S - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 26 septembre 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément