CRUYPELAND Eugène

Né le 28 décembre 1847 à Stecken (Belgique) ; sujet belge ; teinturier ; communard.

Il était célibataire, père d’un enfant. Il quitta la Belgique pendant la guerre et revint à Paris vers le 20 mars 1871 ; il fut employé comme chef d’équipe à la construction d’une barricade à la barrière de l’Étoile.
Il fut condamné en novembre 1871, ainsi que sa concubine, la fille Lordal, à un mois de prison pour vol, sous la Commune, de vin et d’ustensiles de ménage au domicile des époux Vincent. Le 5e conseil de guerre le condamna, le 10 janvier 1872, à dix-huit mois de prison. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56329, notice CRUYPELAND Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/772. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément