DAGOIS François, Eugène, Honoré

Communard ?

François Dagois fut condamné, le 24 août 1872, par le 18e conseil de guerre, à six ans de réclusion « pour participation à un vol de trois canons commis au fort de Vincennes » ; il appartenait au 12e régiment d’artillerie. Y a-t-il un rapport avec la Commune ? La peine fut commuée en deux ans de prison à partir du 3 septembre 1875 puis le condamné bénéficia d’une remise de six mois le 10 octobre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56409, notice DAGOIS François, Eugène, Honoré, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 août 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/813, n° 474.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément