DAGUET Émile

Né le 18 mars 1842 au Havre (Seine-Inférieure) ; communard.

Fils naturel de Virginie Anne Daguet et de père inconnu, Émile Daguet se maria au Tronquay (Calvados) le 5 décembre 1865 avec Virginie Désirée Victorine Daguet, une cousine germaine. Le couple eut trois enfants : Emilie, née le 9 novembre 1866 à Mézidon, Léontine, née le 28 octobre 1867 au Tronquay, et Emile, né le 5 avril 1872 au Tronquay.

Directeur d’office de publicité, la police belge enregistra son arrivée à Schaerbeek le 21 octobre 1873 (il avait précédemment séjourné à Berne). Il était alors considéré comme un ancien communard.

Selon sa famille, il était clerc de notaire. "Il quitte son domicile après la naissance de son troisième enfant et nous perdons alors sa trace." Sur l’acte de mariage de sa fille Léontine en 1886, il est fait référence à un acte de notoriété constatant sa disparition de son domicile du Tronquay depuis 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56418, notice DAGUET Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 mars 2019.

SOURCE : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot. — Notes de Denis Souffland.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément