DALIVOUX Louis, François [souvent orthographié DALIVOUS]

Né le 26 novembre 1844 au Havre (Seine-Inférieure) ; exécuté à Satory le 25 juillet 1872 ; couvreur ; communard.

Louis Dalivoux était célibataire. Il avait servi dans l’infanterie de marine jusqu’en juin 1870 ; durant le Siège, il fut franc-tireur de la Seine, et, sous la Commune de Paris, devint capitaine de la 3e compagnie au 74e bataillon de la Garde nationale ; il passa 39 jours à Neuilly. Le 26 mai 1871, il commandait la barricade du carrefour Oberkampf, à la limite des XIe et XXe arr. Il reconnut avoir fait partie du peloton qui, en service commandé, accompagna les 50 otages rue Haxo, mais non pas avoir tiré sur eux. Vuillaume le présente comme l’un des volontaires ayant accompagné Gois, et « l’un de ceux qui avaient commandé le feu », ce fut également le témoignage de son sergent-major, Amary. Une perquisition chez lui fit découvrir des armes à feu.
Le 6e conseil de guerre le condamna à mort le 21 mars 1872 ; il fut exécuté le 27 ou le 24 juillet (25 juillet d’après Philippe Venault qui l’appelle Dalivoust).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56440, notice DALIVOUX Louis, François [souvent orthographié DALIVOUS], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/742. — Arch. Min. Guerre, dossier Haxo. — Vuillaume, Mes cahiers rouges, op. cit., pp. 132 à 145. — Souvenirs amers. Mémoires de François Camille Cron (1836-1902), déporté de la Commune en Nouvelle-Calédonie, texte établi et annoté par Philippe Venault et Philippe Blon, Paris, Mercure de France, 1989, réédition en 2013. — Michel Cordillot (dir.), Dictionnaire de la Commune de Paris, éditions de l’Atelier, septembre 2020.

ICONOGRAPHIE : G. Bourgin, La Commune, 1870-1871, op. cit., p. 406.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément