DALTROFF Alphonse

Par Claude Pennetier, Pierre-Henri Zaidman

Né le 17 octobre 1846 à Paris ; domicilié 35, boulevard Bonne-Nouvelle (IIe arr.) ; fleuriste ou feuillagiste ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Auckland Museum, droits réservés.
Auckland Museum, droits réservés.

Jeune particulièrement rebelle, Alphonse Daltroff avait subi, du 2 février 1857 au 9 septembre 1871, neuf condamnations, dont six pour vol, après avoir été envoyé pour vol en maison de correction jusqu’à l’âge de vingt ans ; les peines furent de six mois, un an, quinze mois et deux ans de prison.

Communard, il fut condamné à la déportation pour faits insurrectionnels parisiens. Alphonse Daltroff arriva en Nouvelle-Calédonie par le navire l’Orne depuis Saint-Martin-de-Ré à l’île des Pins entre le 10 et le 12 mai 1873. Le 9 janvier 1874, en Nouvelle-Calédonie, il eut une condamnation pour faux à dix ans de travaux forcés et à la déportation simple.

Il fut amnistié en 1879.

Le Auckland Museum conserve une œuvre : un coquillage magnifiquement gravé par Alphonse Daltroff, pendant son séjour en Nouvelle-Calédonie. Sur la tranche figure un portrait de Sadi Carnot, homme politique républicain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56453, notice DALTROFF Alphonse par Claude Pennetier, Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 mars 2020.

Par Claude Pennetier, Pierre-Henri Zaidman

Auckland Museum, droits réservés.
Auckland Museum, droits réservés.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/860 B. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Remerciements au Auckland museum (Severine Hannam) : copies de trois photographies du nautile (coquillage de Nouvelle-Calédonie) sur lequel Alphonse a fait des gravures. — http://bernard-guinard.com/arcticles%20divers/Convois%20de%20deportes/Orne/Orne.html le 25/07/2017. — Notes de Marianne Tissandier et de Pierre-Henri Zaidman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément