DAMIN Jean-Baptiste

Né le 12 août 1822 à Puilly-et-Charbeaux (Ardennes) ; demeurant à Paris, 6, rue Coustou (XVIIIe arr.) ; facteur de pianos ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Il avait servi neuf ans au 54e régiment de ligne et avait été libéré, en 1859, comme sergent avec un certificat de bonne conduite ; pendant le 1er Siège, il fut sous-lieutenant, puis capitaine à la 5e compagnie sédentaire du 61e bataillon de la Garde nationale ; fin mars 1871, il alla à Meudon, dans le courant d’avril à Asnières — deux jours — et fut arrêté le 24 mai chez un parent, rue Neuve-de-la-Goutte-d’Or (XVIIIe arr.).
Le 16e conseil de guerre le condamna, le 3 février 1872, à cinq ans de détention ; le reste de sa peine lui fut remis le 10 novembre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56477, notice DAMIN Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/739.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément