DAUBERBOC Eugène, Esprit

Né le 30 décembre 1842 à Monville (Seine-Inférieure) ; demeurant à Paris, 25, rue du Cardinal-Lemoine (Ve arr.) ; journalier ; communard.

Il était célibataire ; il avait été condamné, en 1867, à quatre mois de prison pour vol. Pendant le 1er Siège de Paris, il fut simple garde dans une compagnie sédentaire du 176e bataillon ; le 25 mars 1871, il entra à la préfecture de police comme cocher du commandant Decouvrant (et non Decouvrance) et conserva cet emploi jusqu’au 22 mai ; il fut arrêté le 8 juillet, le jour même où il allait épouser la fille Koller avec laquelle il paraissait avoir vécu en concubinage.
Le 10e conseil de guerre le condamna à deux ans de prison et cinq ans de privation de ses droits civiques, plus cinq ans de surveillance de la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56589, notice DAUBERBOC Eugène, Esprit, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément