DAUBIGNARD Marie, née Cognette

Née le 27 mai 1840 à Ambrault, arrondissement d’Issoudun (Indre) ; communarde.

Elle était mariée, mère de trois enfants. « Ancienne fille publique », mariée en 1867, elle avait subi, en 1865, une condamnation à quinze mois de prison pour excitation habituelle des mineurs à la débauche et, en 1868, une peine de huit mois de prison pour vol.
Son mari fut arrêté sous prévention de participation à l’insurrection, et libéré à la suite d’une ordonnance de non-lieu ; quant à elle, dénoncée comme ayant travaillé à construire une barricade, le 22 mai 1871, avenue de Clichy, elle fut dépeinte par le commissaire de police des Grandes-Carrières, XVIIIe arr., comme « femme d’une immoralité révoltante et d’opinions très exaltées ».
Le 15e conseil de guerre la condamna, le 4 mai 1872, à cinq ans de détention et à la surveillance à vie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56594, notice DAUBIGNARD Marie, née Cognette, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/746.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément