DAUTREVAUX Charles, Eugène

Né le 6 octobre 1815 à Roye (Somme) ; demeurant à Paris, 38, rue d’Aubervilliers, XIXe arr. ; ébéniste ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, où il mourut.

Il était marié, père d’un enfant. Il avait fait un congé dans l’armée et, pendant son service militaire, avait été condamné, le 17 février 1838, à trois mois de prison, pour adultère ; depuis, il avait subi cinq autres condamnations à Paris où il demeurait depuis quarante ans : pour abus de confiance, cris séditieux, banqueroute simple ; il avait un fils soldat au 41e régiment d’infanterie.
Pendant le 1er Siège de Paris, il appartint à un bataillon de la Garde nationale jusqu’au 4 janvier 1871 ; après le 18 mars, il s’enrôla dans la compagnie la Marseillaise ; plus tard, il entra dans le génie et fut arrêté, le 24 mai, rue de Douai, IXe arr., pendant que la lutte était des plus vives dans le voisinage.
Le 13e conseil de guerre le condamna, le 18 décembre 1871, à la déportation simple et à la dégradation civique ; il mourut à l’île des Pins le 8 décembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56626, notice DAUTREVAUX Charles, Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/755 et H colonies 76.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément