LAUTIER Antoine

Sous-chef de gare ; syndicaliste CGT et socialiste SFIO des Alpes-Maritimes.

Sous-chef de gare PLM à Nice, Antoine Lautier était, en 1930-1931, secrétaire de la section socialiste de sa ville groupant 23 adhérents en février 1931. Le congrès fédéral du 25 janvier 1931 l’élut secrétaire de la commission des conflits et délégué titulaire aux conseils nationaux. Un rapport préfectoral le disait ancien adjoint au maire de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

En octobre 1937, il figura sur la liste intitulée "Liste républicaine d’unité locale" lors des élections municipales dans cette commune.

Sous-chef de gare de 2e classe en gare de Nice, Antoine Lautier figura, en octobre 1938, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès du chef de l’arrondissement Exploitation de Marseille du réseau Sud-est de la SNCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5663, notice LAUTIER Antoine, version mise en ligne le 4 février 2017, dernière modification le 31 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13081. — Le Cri des travailleurs, organe du Rayon communiste des Alpes-Maritimes, 23 octobre 1937 (BNF Gallica). — Le Cheminot syndicaliste, organe de l’Union des syndicats CGT de cheminots du PLM puis du Sud-est, 10 octobre 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).
— Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément