DAVID Emiland

Né le 25 septembre 1829 à Laizy (Saône-et-Loire) ; garçon de magasin ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Emiland David demeurait à Paris. Il avait fait quatorze ans dans l’armée et fut nommé, sous la Commune de Paris, capitaine au 69e bataillon de la Garde nationale ; du 2 au 10 mai 1871, il fit le service des tranchées à Cachan ; il fut pris avec la moitié de sa compagnie, dans la nuit du 9 au 10 mai, par le 114e régiment de ligne. On le dit d’opinions politiques « un peu exaltées ».
Le 7e conseil de guerre le condamna, le 4 décembre 1871, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 4 mai 1873. Sa peine fut commuée, le 2 octobre 1876, en sept ans de détention. Il rentra en France par le Navarin ; dix mois lui furent remis le 24 janvier 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56651, notice DAVID Emiland, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 août 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/732 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 6e conseil (n° 79). — Notes de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément