DAVID François, Georges

Né le 3 juin 1848 à Cosne-sur-Loire (Nièvre) ; ouvrier charpentier, ayant demeuré en dernier lieu à Paris ; sympathisant de la Commune de Paris.

Il avait été condamné, le 14 février 1867, à quatre mois de prison et 25 f. d’amende pour abus de confiance (Seine), puis, le 11 novembre 1867, à six jours de prison pour coups et blessures (Cosne-sur-Loire).
Il prit part aux émeutes de Cosne du 15 au 18 avril 1871 ; le 18, il fut envoyé avec Poupet, dit Paillasse, porter une lettre au maire de Saint-Amand-en-Puisaye, Beaupin, ancien déporté de 1851, et à P. Lion pour leur demander d’aider les Cosnois. Beaupin les dénonça, Poupet s’enfuit et David fut arrêté. « Il fut saisi de repentir, écrivit une lettre touchante au magistrat chargé de l’instruction et révéla ce qui vient d’être rapporté » ; relâché, il fut arrêté de nouveau en janvier 1873 pour outrages à agent et rébellion, ce qui lui valut trois mois de prison ; en outre, les assises du Loiret le condamnèrent, le 26 avril 1873, à cinq ans de détention pour ses activités. Voir A. Rigollet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56655, notice DAVID François, Georges, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/795 et 865.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément