DEBERGUE Pierre, Achille

Né le 27 avril 1831 à Touffreville (Eure) ; demeurant à Paris ; mécanicien ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants ; on le dit excellent ouvrier, bon père de famille et à la tête d’une certaine fortune.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut adjudant au 47e bataillon de la Garde nationale, et conserva son grade après le 18 mars 1871 ; le 3 avril, il aurait accompagné le sergent Vandesande et obtenu du général Duval l’autorisation de faire battre le rappel afin que son bataillon pût prendre part à la sortie sur Châtillon ; l’adjudant-major refusa, et, finalement, le bataillon se déclara « pour le maintien de l’ordre » ; il ne fit qu’un service de police dans le quartier de Vaugirard (XVe arr.). Quoique adjudant, Debergue s’était fait nommer délégué de compagnie ; le 9 mai, le bataillon fut dissous par la Commune.
Debergue fut condamné par le 13e conseil de guerre à deux ans de prison et dix ans de surveillance, peine commuée, le 10 septembre 1872, en dix ans de privation de droits civiques, la surveillance étant levée le 24 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56702, notice DEBERGUE Pierre, Achille, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/753.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément