DEBRIOUZE Edmond, Armand

Né le 4 mars 1845 à Rouen (Seine-Inférieure) ; demeurant à Joigny (Yonne) ; communard.

Il était célibataire ; soldat au 30e bataillon de chasseurs à pied. Il s’engagea pour deux ans en août 1870 ; pendant le 1er Siège, il appartint au 22e bataillon de la Garde nationale, et fut versé au 30e le 15 mars 1871 ; au 18 mars, malade, il resta au Palais de l’Industrie ; son bataillon quitta Paris dans la nuit et il prétendit n’en avoir été informé que le lendemain matin. Il fut arrêté et s’enrôla trois semaines plus tard au 270e bataillon fédéré. Il fut fait prisonnier, le 28 mai, à l’église de Belleville.
Le 21e conseil de guerre le condamna, le 11 mai 1872, à dix ans de détention, à la dégradation militaire et à la surveillance à vie ; il fut libéré le 11 février 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56728, notice DEBRIOUZE Edmond, Armand, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément