DEBUQUOY Joseph, Arsène

Né le 7 janvier 1848 à Wacquemoulin (Oise) ; résidant à Paris ; communard.

Il fut incorporé, le 29 mai 1869, au 8e régiment d’artillerie comme « substituant », et versé, sous le gouvernement de la Défense nationale, au 21e régiment d’artillerie ; désarmé au moment de l’armistice, il fut envoyé au fort de Vincennes et s’y trouvait lors du 18 mars 1871 ; il fut autorisé à rentrer chez lui et alla voir ses parents à Paris. Il s’enrôla dans l’armée de la Commune de Paris et fut nommé maréchal des logis à la batterie des Enfants-Perdus ; blessé le 20 avril, il toucha sa solde jusqu’au 20 mai ; il travailla jusqu’au 5 juillet, puis se présenta volontairement à la place de Paris ; quelques mois après il fut renvoyé à son corps et arrêté à nouveau.
Le 21e conseil de guerre le condamna, le 17 mai 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée, peine commuée, le 26 juin 1873, en cinq ans de détention, avec remise de deux ans le 3 juillet 1875, puis de la surveillance le 14 juin 1877.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56737, notice DEBUQUOY Joseph, Arsène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/792.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément