DEFOURNOUX Théophile [DEFOURNOUX Joseph, Antoine, Théophile]

Né à Ebreuil (Allier) le 22 août 1835 ; mort le 7 mars 1911 à Ébreuil (Allier) ; homme de lettres ; chef d’escadron major attaché à l’organisation de la cavalerie sous la Commune de Paris.

À la déclaration de guerre de 1870, il était en Russie, précepteur d’un jeune noble. Il rentra en France et s’engagea dans la 1re légion de volontaires du Rhône.
Sous-lieutenant, il fut blessé à Nuits. Interné en Suisse, il rentra en France après l’armistice. Libéré à Lyon, il gagna Paris le 19 mars 1871. Dénué de toute ressource, il sollicita de G. Devienne, qui commandait un escadron de cavalerie en formation, un poste de capitaine d’habillement.
Cluseret le nomma alors chef d’escadron attaché à l’organisation de la cavalerie à l’École militaire. Il était titulaire de la Légion d’honneur, de l’ordre de Saint-Maurice et Saint-Lazare, de la médaille militaire. Intelligent, il organisait fort bien son secteur, mais fut accusé de détournements de fonds au préjudice de l’État — Voir Ch. Carpentier.
Il put s’enfuir le 14 mai par Saint-Denis, mais fut arrêté à Lyon le 22. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 23 août 1872, à quinze ans de travaux forcés et 200 f d’amende : la première de ces peines fut ramenée, le 31 mai 1873, à dix ans de réclusion. Gracié le 20 août 1878, il bénéficia, le 23 décembre, de la remise de la surveillance. Ses facultés étaient alors « altérées ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56819, notice DEFOURNOUX Théophile [DEFOURNOUX Joseph, Antoine, Théophile], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 juin 2020.

ŒUVRE : Élégie, plaquette dédiée à la mémoire de sa sœur, morte ; écrite à Jersey, en décembre 1859, et éditée à Clermont-Ferrand (Bibl. Nat., Ye 41486).

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/787 et BB 27. — Arch. PPo., E a/102-7. — Michel Cordillot (coord.), La Commune de Paris 1871. L’événement, les acteurs, les lieux, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, janvier 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément