DEGHESELLE Victor, Marie

Né le 23 décembre 1852 à Bruges (Belgique) ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était sans profession et avait été condamné, en 1869, à un mois de prison pour vol. Pendant la guerre, il fit partie des Volontaires du Nord ; puis il s’enrôla dans les Vengeurs de Flourens et passa ensuite comme garde à la XIIe légion fédérée ; il prit part aux combats.
Le 10e conseil de guerre le condamna, le 28 mars 1872, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 5 novembre 1872. Le 5 mai 1877, il écrivait à Mac-Mahon son « amendement sincère » ; sa peine lui fut remise, le 20 novembre 1877, sous condition de résidence obligatoire, puis définitivement le 15 janvier 1879. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56832, notice DEGHESELLE Victor, Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/839. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément