DEGLANE Léonard, Ferdinand

Né le 18 avril 1847 à Limoges (Haute-Vienne) ; demeurant à Paris, 51, rue des Dames (XVIIe arr.) ; coiffeur ; communard.

Il était célibataire ; il avait subi avant 1870 quatre condamnations pour coups et blessures, vagabondage, complicité de vol et tentative de vol.
Il prétendit n’être entré qu’en avril 1871 et comme simple garde à la 1re compagnie de marche du 91e bataillon des Vengeurs de la Commune ; il fut fait prisonnier le 23 mai.
Le 12e conseil de guerre le condamna, le 15 février 1872, à dix ans de détention ; sa peine fut réduite à huit ans à partir du jugement (20 janvier 1875), puis d’un an (10 février 1878) et finalement remise (15 janvier 1879) ; la surveillance dont il était l’objet fut levée par l’amnistie de 1880.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56835, notice DEGLANE Léonard, Ferdinand, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/793. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Dép. Haute-Vienne, M 3201.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément