DEHAES Jean, François (ou DEHAIES ?)

Né le 4 mars 1830 à Bruxelles ; demeurant à Paris, 6, rue du Grand-Chantier ; communard.

Il était marié, père de deux enfants ; il habitait Paris depuis une dizaine d’années quand la guerre éclata.
Pendant le 1er Siège, il servit sans grade à la 6e compagnie du 55e bataillon ; sous la Commune de Paris il continua à servir comme caporal ; il paraît s’être rendu à l’appel adressé par l’amiral Saisset aux gardes nationaux amis de l’ordre, quelques jours après le 18 mars 1871, mais servit quand même la Commune ; il quitta l’uniforme lors de l’entrée des troupes et porta le brassard tricolore.
Le 6e conseil de guerre le condamna, le 28 mai 1872, à dix ans de bannissement. Il partit immédiatement pour la Belgique au lendemain de sa condamnation. Il se fixa à Bruxelles, où il fut un membre actif de la société rationaliste Les Cosmopolitains. Il milita ensuite au Parti socialiste brabançon dès le débuts de celui-ci en 1878. Le reste de sa peine lui ayant été remis le 20 mars 1879, il demanda aussitôt un certificat de bonne conduite aux autorités belges pour pouvoir rentrer en France (ce qu’il semble avoir fait). Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56864, notice DEHAES Jean, François (ou DEHAIES ?), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/780. — Arch. Min. Aff. étrangères Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément