DEHU Louis

Né le 22 octobre 1848 à Viels-Maisons (Aisne) ; demeurant à Paris, 5, rue Aubry-le-Boucher (IVe arr.) ; domestique ; communard.

Il était célibataire ; il avait été condamné, le 11 novembre 1864, à six jours de prison pour vol, et, le 11 mai 1866, à trois jours de prison et à 2 f. d’amende pour coupe et enlèvement de bois.
Pendant le 1er Siège, il appartint au bataillon de la Garde mobile de l’Aisne ; licencié au début de mars 1871, il fut renvoyé dans ses foyers et rentra à Paris peu après ; du 25 mars au 16 avril, il fut employé chez un marchand de beurre, rue Aubry-le-Boucher ; le 16 avril, il s’enrôla, parce qu’il manquait de travail, à la 4e compagnie de marche du 13e bataillon de la Garde nationale ; il fut fait prisonnier, le 22 mai, sur les remparts près de la Muette, à Passy (XVIe arr.).
Le 13e conseil de guerre le condamna, le 3 mai 1872, à deux ans de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56879, notice DEHU Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/771.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément