DELACOTE Joseph

Né le 1er mai 1844 à Munster (Haut-Rhin) ; architecte ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était marié, sans enfant. Il avait été caporal au 3e régiment du génie et libéré avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il fut maréchal des logis à la 1re compagnie de canonniers auxiliaires, licenciée le 1er avril 1871 ; il fut attaché comme secrétaire au maréchal des logis-chef de la 1re batterie d’artillerie de la XIIe légion et, le 1er mai, nommé capitaine en second à cette batterie ; il fut fait prisonnier le 22 mai à Levallois.
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 5 février 1872, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 28 septembre 1873. Sa peine fut commuée, le 11 août 1876, en cinq ans de détention. Il rentra en France, en 1877, par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56903, notice DELACOTE Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/777 et BB 27. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément