DELAHAYE Jules

Né le 26 mars 1833 à Paris ; peintre ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était veuf, père d’un enfant. Ancien militaire libéré avec un certificat de bonne conduite, il servit la Commune de Paris au 82e bataillon fédéré, 3e compagnie, avec grade de sergent et fut condamné, le 25 mai 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 5 novembre 1872. Sa peine fut commuée en sept ans de prison en 1877, et il rentra l’année suivante par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56929, notice DELAHAYE Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/836 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 16e conseil (n° 574). — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément