DELANGLE Anatole, Alfred, Théodore

Né le 10 janvier 1828 à Paris ; y demeurant, rue du Cherche-Midi (VIe arr.) ; graveur sur bois ; communard.

Il était célibataire. Ancien sergent-major dans l’infanterie de marine, il conserva, sous la Commune de Paris, son grade de capitaine au 249e bataillon de la Garde nationale, conféré, paraît-il, durant le 1er Siège. D’après des pièces à charge, il aurait présidé, le 19 avril 1871, des élections pour la 2e compagnie de marche ; il se serait caché à partir du 23 mai et ne fut arrêté qu’en janvier 1872.
Le commissaire de police du quartier du Luxembourg le dit homme honnête, sans opinions politiques ; d’après une pièce, il aurait toutefois commandé son bataillon à Montrouge. Le 3e conseil de guerre le condamna, le 19 avril 1872, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56951, notice DELANGLE Anatole, Alfred, Théodore, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 31 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément