DELISLE Fernand

Par François Gaudin

Communard

Réfugié en Belgique après la défaite de la Commune, il gagna sa vie comme journaliste. Il écrivit une Histoire tintamaresque des Jésuites, publiée en 1880. Avec Francis Enne, il publia La Comtesse Dynamite chez Henry Oriol et André Lavy, en 1883. Il fonda ensuite l’Almanach du bon français, dont l’édition 1884 fut assurée par Henry Oriol, qui dirigeait alors la Librairie du progrès fondée par Maurice Lachâtre. Parmi les signataires figuraient Paul Arène, Léon Cladel, Alphonse Daudet, Francis Enne, Hector France, Léon Millot, Aurélien Scholl et Emile Zola.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57092, notice DELISLE Fernand par François Gaudin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 avril 2019.

Par François Gaudin

ŒUVRE : Histoire tintamaresque des Jésuites, des inquisiteurs et autres calotins depuis l’invention des bûchers religieux jusqu’au martyre des cléricaux en 1880, Paris, Périnet, 1880, 239 p.

SOURCE : H. Prosper-Olivier Lissagaray, Histoire de la Commune de 1871, Petite collection Maspero, François Maspero, 1971, Paris, 526 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément