DELONG Victor, Charles

Né en 1835 à Bertrichamps (Meurthe-et-Moselle) ; graveur ; communard.

Il avait été condamné, le 31 janvier 1851, à Lunéville (Meurthe) à six jours de prison pour coups ; le 12 février 1855, aux assises de Seine-et-Oise, à quatre ans pour vol ; le 24 octobre 1861, à Lunéville, à un mois pour outrages.
Marié, père de famille, il perdit ses trois enfants pendant le Siège.
Fin mars 1871, avec Chatelain, Filleau de Saint-Hilaire, Richard Henry, Roberjot et Saintot, il constitua le corps des officiers des Vengeurs de Paris (4e réformation). Il en fut ensuite capitaine.
Le 4e conseil de guerre le condamna (par contumace ?), le 18 septembre 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Peut-être se confond-t-il avec Delong, graveur, qui fut amnistié en 1879 ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57121, notice DELONG Victor, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/855. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés. — Murailles... 1871, op. cit., 24 mars. — Notes de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément