DELORIÈRE Jules, Joseph (ou Georges)

Né à Paris le 21 février 1848 ; couvreur ; membre de l’Internationale ; communard.

Il habitait, en 1871, 65, rue du Ruisseau, à Paris, XVIIIe arr. Il n’avait encouru aucune condamnation. Durant la Commune de Paris, il combattit comme lieutenant du 168e (on dit également 202e) bataillon fédéré et fut grièvement blessé, à Neuilly, le 6 avril 1871. Hospitalisé à Beaujon, il réussit à s’échapper le 25 août.
Le 4e conseil de guerre lui infligea, par contumace, le 8 novembre 1873, la peine de la déportation dans une enceinte fortifiée.
À Bruxelles, Jules Delorière fit partie de plusieurs sociétés de réfugiés et, « en 1875, il se faisait remarquer pour son exaltation ». Il fut gracié le 29 mars 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57122, notice DELORIÈRE Jules, Joseph (ou Georges), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/856 A, n° 2150. — Arch. Min. Guerre, 4e conseil, n° 1407. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément