DELOUCHE Auguste, Constant

Né le 7 mars 1833 à Boësse (Loiret) ; demeurant à Paris ; menuisier ; communard.

Il était marié, père de trois enfants. Sergent-fourrier à la 2e compagnie de marche du 119e bataillon pendant le 1er Siège de Paris, il appartint, après le 18 mars 1871, à la même compagnie comme simple garde et fut nommé sergent-major dans le courant d’avril. Le 19 mars, il suivit son bataillon au fort de Bicêtre et y resta dix-neuf jours ; au début de mai, il alla à Issy et fut détaché 24 h au poste avancé des Moulineaux ; rentré à Paris le 9 mai, il fut arrêté le 20 pour infraction à la discipline, et enfermé deux jours à Sainte-Pélagie ; le 23 mai, les fédérés allèrent le chercher chez lui, dit-il ; il réussit à s’esquiver et se cacha dans une cave.
Il fut signalé comme « un partisan de la Commune », et le 11e conseil de guerre le condamna, le 8 janvier 1872, à un an de prison et à cinq ans de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57137, notice DELOUCHE Auguste, Constant, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/763.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément