DELPIERRE François

Né à Bruxelles le 29 mars 1822 ; sujet belge — Voir F. Zingé ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était marié, père de trois enfants ; il avait été condamné en France, en 1857, à un mois de détention pour bris d’armes de guerre, puis expulsé, mais il revint deux ans plus tard avec autorisation. Pendant la Commune de Paris, il fut simple garde au 115e bataillon fédéré, mais membre du conseil de famille de sa compagnie.
Il fut condamné, le 27 juin 1874, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 23 juillet 1875. Il vit sa peine commuée en dix ans de bannissement, en 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57148, notice DELPIERRE François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/809 et BB 27. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément