DEMAY Jules, Aimé, Théodore

Né le 28 septembre 1847 à Paris ; y demeurant, rue de Vaugirard, 7, impasse de l’Enfant-Jésus (XVe arr.) ; garçon marchand de vins ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Soldat réformé de la classe 1868, il ne fit aucun service pendant le 1er Siège de Paris et s’enrôla, en mai 1871, dans une compagnie de marche du 243e bataillon de la Garde nationale ; il fut blessé le 23 mai sur une barricade de la chaussée du Maine et arrêté le 8 août 1871.
Le 6e conseil de guerre le condamna, le 25 janvier 1872, à la déportation simple. Il arriva à Nouméa le 4 janvier 1875, matricule de déportation 2840. Sa peine fut commuée en sept ans de détention en 1877. Il rentra par le Navarin en 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57192, notice DEMAY Jules, Aimé, Théodore, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/804 et BB 27. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément