DENGER Gustave

Né le 28 janvier 1844 à Bar-le-Duc (Meuse) ; employé de commerce ; communard.

Lieutenant, sous la Commune de Paris, à l’état-major de la XVIIIe légion fédérée. Par contumace, le 12e conseil de guerre le condamna, le 28 juin 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée, et le 3e conseil de guerre prononça la même peine le 27 novembre 1872, mais ces deux jugements furent déclarés nuls et non avenus par le 3e conseil de guerre qui acquitta le prévenu le 9 février 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57244, notice DENGER Gustave, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 avril 2019.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2157). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément