DENIS Jean, Jacques

Né le 16 juillet 1824 à Marainviller (Meurthe) ; fabricant de colle ; communard.

Lieutenant, sous la Commune de Paris, au 22e bataillon fédéré, il fut condamné, le 6 mai 1877, à la déportation simple, et vit sa peine commuée en dix ans de bannissement.
Sans doute y a-t-il identité avec Denis, capitaine au 22e bataillon fédéré, qui signa, avec le commandant Noro, le capitaine Heydecker, les officiers Canard, Félix Dupuis, Keller, Michaux, Raux et Vergne, et le chirurgien aide-major A. Valabrègue, une protestation contre l’« abominable férocité » des soldats de Versailles qui fusillèrent, le 11 mai 1871, des soldats blessés appartenant à son bataillon (cf. Murailles... 1871, op. cit., 11 mai).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57256, notice DENIS Jean, Jacques, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément