DESFOUX François

Né le 11 septembre 1823 à Chasseguey (Manche) ; menuisier ; demeurant à Paris, rue de Magenta ; communard.

Veuf, sans enfant, il vivait en concubinage. Le 18 mars 1871, il était caporal et faisait fonction de sergent dans une compagnie de marche du 74e bataillon de la Garde nationale ; il démissionna le 25 avril et entra à la 1re compagnie sédentaire ; il n’aurait pas pris part aux combats de rue — le fait est contredit par des témoins.
Il avait été condamné, en 1860, à quinze jours de prison pour coups ; il avoua en outre que le 18 mars 1871 il avait croisé la baïonnette sur des gardiens de la paix et des soldats de ligne qui voulaient enlever les canons rue de Magenta. Le 5e conseil de guerre le condamna, le 15 mars 1872, à cinq ans de détention ; le reste de sa peine lui fut remis le 19 octobre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57401, notice DESFOUX François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/778.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément