DESMARET Jean-Baptiste, Léon

Né le 19 juin 1818 à Amiens (Somme) ; demeurant à Paris ; cordonnier ; communard.

Il était veuf, père d’un enfant. Il fut, pendant le 1er Siège, sous-lieutenant à la 7e compagnie sédentaire du 100e bataillon de la Garde nationale et continua son service sous la Commune de Paris ; il fut nommé capitaine à la 1re compagnie de marche du même bataillon ; il passa huit jours au fort de Vanves, au début de l’insurrection, puis fut volontaire à la porte Maillot ; il se retira chez lui, le 23 mai 1871, dit-il.
Réputé « violent et exalté » ; le 3e conseil de guerre le condamna à cinq ans de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques, peine réduite le 12 décembre 1872 à quatre ans, la privation des droits étant maintenue ; sa peine lui fut totalement remise le 11 novembre 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57441, notice DESMARET Jean-Baptiste, Léon, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/762.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément