DESMARETS Guillaume, Adolphe

Né le 28 juin 1832 à Rouen (Seine-Inférieure) ; demeurant à Paris, 30, rue de Bretagne (IIIe arr.) ; courtier en photographie ; communard.

Il était célibataire ; il avait subi deux condamnations pour vente d’effets militaires et escroquerie ; il était signalé comme « un bavard aimant à se vanter ».
Ancien militaire, il fut, pendant le 1er Siège, sous-lieutenant au 86e bataillon de la Garde nationale ; après l’armistice, il reprit son métier qu’il ne cessa d’exercer jusqu’au 7 juillet 1871, jour de son arrestation ; lors de l’insurrection, il passa aux Vengeurs de Paris où il fut nommé lieutenant, dans une compagnie sans effectifs, dit-il ; du 19 au 21 mai, il serait resté chez lui et fut arrêté alors sur ordre de la Commune comme réfractaire ; il fut libéré le 23, et prétendit ne plus être sorti de chez lui.
Le 13e conseil de guerre le condamna, le 13 novembre 1871, à deux ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57448, notice DESMARETS Guillaume, Adolphe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/763.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément