DESTRUMEL Eugène, Léonard

Ouvrier horloger ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il servit la Commune de Paris au 207e bataillon comme simple garde et fut condamné, le 23 mai 1872, par le 20e conseil de guerre, à cinq ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57520, notice DESTRUMEL Eugène, Léonard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/812.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément