DEVISME Émile

Né le 18 juillet 1842 à Paris ; sommelier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Pendant le 1er Siège, il fut simple garde à la 3e compagnie du 99e bataillon ; sous la Commune de Paris, il passa successivement par tous les grades inférieurs et fut élu sous-lieutenant, le 6 mai 1871. Il n’aurait pris aucune part à la lutte et son bataillon aurait été envoyé au fort de Vincennes pour avoir refusé de marcher en dehors de Paris ; le 24 mai, il se rendit à l’état-major prussien, porteur d’un ordre de Faltot pour réclamer deux officiers faits prisonniers ; il fut arrêté par la gendarmerie à Fontenay-sous-Bois ; il fut condamné, le 7 décembre 1871, par le 15e conseil de guerre, à la déportation simple ; sa peine fut commuée, le 1er juillet 1872, en cinq ans de prison et en dégradation civique ; le reste lui fut remis le 1er septembre 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57599, notice DEVISME Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/754.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément