DIDION Joseph, Dominique

Né le 30 janvier 1851 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; demeurant à Paris, 86, boulevard Rochechouard (XVIIIe arr.) ; tailleur d’habits ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire. Il avait subi une condamnation, en 1866, pour rébellion, une autre, en 1870, pour vol. Après le 18 mars 1871, il combattit dans les rangs des Tirailleurs de la Commune. Arrêté le 28 mai, il fut incarcéré à Rochefort.
Il fut condamné, le 6 mars 1872, par le 13e conseil de guerre, à la déportation simple pour participation à l’insurrection ; il arriva à Nouméa le 2 novembre 1872. Il fut amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57655, notice DIDION Joseph, Dominique, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 27. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément