DIETSCH Charles, Philippe

Né le 10 février 1833 à Besançon (Doubs) ; brasseur ; communard.

Il était marié, sans enfant. De 1851 à 1865, il avait servi dans l’armée ; il fut blessé en Crimée et libéré comme sous-officier avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège, il fut chef du 190e bataillon de la Garde nationale, et révoqué, le 4 novembre 1870, par le gouverneur de Paris, en raison de son hostilité au gouvernement de la Défense nationale ; il fut employé à la mairie du XIe arr. Le 24 mars 1871, il fut nommé commandant provisoire du 192e bataillon ; il releva, le 27 mars, le 204e qui était à Vincennes ; le 3 avril, il assista à la sortie d’Issy et fut fait prisonnier.
Le 14e conseil de guerre le condamna, le 3 février 1872, à un an de prison et à un an de surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57663, notice DIETSCH Charles, Philippe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/738.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément