DODILLE Pierre, Étienne

Né à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) le 13 février 1827, demeurant à Paris, 13, rue de la Grange-aux-Belles, Xe arr. ; serrurier ; communard.

Il était marié, père de deux enfants.
Délégué au conseil de légion du Xe arrondissement, pendant la Commune de Paris — Voir A. Brunel. Par contumace, le 6e conseil de guerre le condamna, le 11 mai 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Était-il affilié à l’Internationale ? À cette question, les auteurs du rapport ont répondu par un point d’interrogation.
Il vécut réfugié à Genève, y travailla comme mécanicien et fut gracié le 17 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57712, notice DODILLE Pierre, Étienne, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/856 A, n° 2387. — Arch. Min. Guerre, 6e conseil, n° 435. — L. Descaves, Philémon..., op. cit., p. 301. — Murailles... 1871, op. cit., p. 204.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément