DONNADIER (ou DONNADIEU) Charles, Joseph

Né le 15 janvier 1840 à Rennes (Ille-et-Vilaine) ; demeurant à Paris, 24, rue du Bourg-Tibourg (IVe arr.) ; maçon ; communard.

Il aurait été célibataire, ailleurs on dit qu’il était marié, sans enfant, ailleurs encore, qu’il vivait maritalement avec une femme et en avait un enfant. Il avait été condamné, le 3 juillet 1855, à trois ans de maison de correction pour vagabondage ; le 17 mars 1863, par un conseil de guerre, à deux mois de prison pour abandon de poste ; le 7 octobre 1863, à trois mois pour escroquerie.
Rappelé sous les drapeaux pendant la guerre, il fit la campagne dans l’armée de la Loire et fut libéré, le 28 mars 1871, près de Bordeaux, avec une feuille de route pour Paris. Il arriva le 1er avril, et resta chez lui, dit-il, jusqu’au 20. Il travailla pendant huit jours, aux barricades, place Vendôme (1er arr.), pour ne pas être incorporé dans les bataillons fédérés, puis, pendant quinze jours environ, fit des déménagements ; il ne quitta pas son domicile la dernière semaine. Arrêté le 21 juin, il fut incarcéré à Rochefort.
Le 9e conseil de guerre le condamna, le 6 mars 1872, à cinq ans de détention et à la dégradation civique, avec surveillance à vie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57749, notice DONNADIER (ou DONNADIEU) Charles, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/752. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément