DONVAL Adolphe, Eugène

Né le 30 octobre 1816 à Sarreguemines (Alsace) ; demeurant à Paris ; peintre en bâtiment ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Il avait été condamné, le 24 avril 1861, à six mois de prison pour vol, puis avait été employé deux ans comme surveillant secret des voitures de place, et avait reçu à ce titre un certificat de zèle et de probité.
Ancien militaire, il s’engagea, au début de la guerre contre la Prusse, comme simple garde au 12e bataillon de la Garde mobile de la Seine ; il y fit son service pendant le 1er Siège et fut licencié le 10 mars 1871 ; le 25, il entra comme sergent-fourrier à la 1re compagnie de marche du 202e bataillon, dit de Bergeret ; le 20 mai, il alla à la porte de la Muette ; il y fut fait prisonnier, rue de Passy (XVIe arr.).
Le 11e conseil de guerre le condamna, le 30 mars 1872, à cinq ans de détention, peine commuée, le 26 avril 1872, en trois ans de prison avec dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57757, notice DONVAL Adolphe, Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/754.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément