DORÉ Victor, Jean

Né le 3 juillet 1848 à Crosne (Seine-et-Oise) ; demeurant à Paris, 31, rue Saint-André ; bourrelier ; communard.

Il avait subi deux condamnations ; l’une, le 8 octobre 1868, à quatre mois de prison et 50 f. d’amende pour coups volontaires et bris de clôture ; l’autre, le 16 avril 1869, à trois mois pour vol.
Sous la Commune de Paris, il fut caporal à la 7e compagnie du 180e bataillon de la Garde nationale ; dans les derniers temps, il appartint à l’artillerie de la XIe légion.
Il fut condamné par contumace, le 7 septembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Puis il purgea sa contumace et le 4e conseil de guerre le condamna, le 17 juillet 1873, à un an de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57773, notice DORÉ Victor, Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/793. — Arch. Min. Guerre, 6e conseil (n° 627). — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément