DOREAU Jean

Ouvrier de Fourchambault (Nièvre) ; gréviste en 1870, condamné à la prison.

Pour participation à une grève en avril 1870 (atteinte ou tentative d’atteinte à la liberté du travail), il fut condamné, le 2 juin, à trois mois de prison et solidairement aux frais. Voir Auguste, Antoine Breugnon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57774, notice DOREAU Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 avril 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément