DRAUSIN André

Ébéniste ; adhérent de l’AIT à Paris.

En octobre 1869, il signait un texte du syndicat de l’ébénisterie. Il habitait alors au 17 rue Neuve-des-Boulets (XIe arr.).
Il fut traduit le 9 août 1870 devant la 6e Chambre du tribunal correctionnel de Paris sous prévention d’avoir, depuis moins de trois ans à Paris, fait partie d’une association de plus de vingt personnes (l’Internationale). La cause fut renvoyée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57856, notice DRAUSIN André, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 avril 2019.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 10 août 1870. — Le Siècle, 27 octobre 1869. — Note de J. Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément