DRIEUX Louis, Joseph

Né le 20 novembre 1836 à Hermies (Pas-de-Calais) ; demeurant à Paris, 101, boulevard de l’Hôpital (XIIIe arr.) ; peintre en voitures ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants ; frère d’Émile et Ernest. Il fut lieutenant dans une compagnie sédentaire, puis, au début de mai 1871, à la 3e compagnie de marche du 120e bataillon de la Garde nationale.
Il fut accusé, après la Commune, de complicité dans le pillage de propriétés mobilières appartenant aux Dominicains d’Arcueil, et le 6e conseil de guerre le condamna, le 15 juin 1872, à la déportation simple ; peine commuée, le 3 juillet 1875, en quatre ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57873, notice DRIEUX Louis, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 25 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/777.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément