DROUOT Gilles

Né à Ahange (?) (Moselle) aux environs de 1835 ; demeurant à Paris, 13, impasse Fanny-Benoît (rue Richer, IXe arr. ?) ; ouvrier fondeur ; communard.

Il était célibataire ; il avait été condamné deux fois, en 1857 et 1864, à un mois et quinze jours de prison pour coups.
Sous la Commune de Paris, il servit au 135e bataillon de la Garde nationale dans une compagnie de marche et fut fait prisonnier par les Prussiens, le 27 mai 1871, à la porte de Romainville.
Le 4e conseil de guerre le condamna, le 18 juin 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 26 juin 1873, en cinq ans de prison avec dégradation civique ; le reste de sa peine lui fut remis le 2 août 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57898, notice DROUOT Gilles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/791.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément