DUBOIS Joseph

Né à Paris, le 5 avril 1841, de parents suisses ; demeurant, 72, cour d’Angoulême-rue du Temple (XIe arr.) ; monteur en bronze ; communard.

Il était marié, sans enfant. Bon soldat du Siège, il servit la Commune de Paris, au 186e bataillon de la Garde nationale, avec grade de capitaine.
Le 3e conseil de guerre le condamna par contumace, le 4 février 1874, à la déportation dans une enceinte fortifiée, puis Joseph Dubois se présenta de lui-même, et le 3e conseil de guerre le condamna, le 24 juillet 1874, à la déportation simple, peine commuée en trois ans de prison en 1876. Il rentra en 1877 par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57974, notice DUBOIS Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/858. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément