DUBREUIL Pierre

Né le 19 novembre 1828 à Génis (Dordogne) ; demeurant à Paris, avenue de Saint-Ouen, 12, rue (passage ?) Lagille ; marchand des quatre-saisons ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Il avait fait deux congés, l’un au 50e régiment d’infanterie, l’autre aux Voltigeurs de la Garde impériale ; il fut libéré avec un certificat de bonne conduite. Il passait pour très honnête homme.
Pendant le 1er Siège de Paris, il servit à la 6e compagnie sédentaire du 220e bataillon de la Garde nationale, puis fut élu sous-lieutenant le 10 avril 1871 ; il n’aurait pas défendu de barricades. Il fut arrêté à Montmartre (XVIIIe arr.).
Il avoua une condamnation, en 1864 ou 1865, à trois mois de prison pour coups et blessures. Le 12e conseil de guerre le condamna, le 10 février 1872, à un an de prison et à dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58002, notice DUBREUIL Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 avril 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/743.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément